"Indigenous Peoples and Mining: Exploring Relations into the Future"

Le mercredi 1er mars, Monsieur Michael Hankard, professeur et chef du Département des Études autochtones à l'Université de Sudbury, a organisé une conférence intitulée « Indigenous Peoples and Mining : Exploring Relations into the Future ». Le but de l'événement était de «se réunir pour discuter et explorer certaines questions relatives aux peuples autochtones et à l'exploitation minière», a expliqué le professeur Hankard. «En tant qu'Université, nous sommes particulièrement bien placés pour tenir ces discussions parce que nous offrons un lieu d'expression ouverte et de partage libre d'idées diverses. »

Cinq invités exceptionnels:
Maurice Switzer Mining Panel 2017    Maurice Switzer, Bnesi, est un citoyen de Mississaugas d'Alderville. Il a fait des présentations sur la relation de traité pour les conseils scolaires de l'Ontario. Maurice a été le premier éditeur autochtone d'un journal quotidien au Canada, et a été directeur des communications de l'Assemblée des Premières Nations et de l'Union des Indiens de l'Ontario. Il a été professeur associé à l'Université Huntington ainsi que chargé de cours à l'Université de Sudbury où il a enseigné des cours sur les répercussions de la représentation des médias sur les peuples autochtones. En juin 2016, il a accepté une nomination à la Commission ontarienne des droits de la personne.
     
Lorraine Rekmans Mining Panel 2017   Lorraine Rekmans est d'ascendance algonquin-française, et est membre de la Première nation de Serpent River. Elle est née à Elliot Lake, où son père travaillait comme mineur d'uranium. Lorraine est un défenseur de la justice environnementale et sociale des Première Nations de par son travail à la fois dans les médias ainsi que dans les organisations non gouvernementales. Elle a une formation en journalisme, et a couvert la toute première évaluation environnementale sur le déclassement des mines d'uranium à Elliot Lake. Elle a participé comme intervenante à l'évaluation environnementale sur le déclassement des mines d'uranium d'Elliot Lake dans le cadre du Groupe des femmes d’Elliot Lake. Elle est l'ancienne directrice générale de l'Association nationale de foresterie autochtone. Elle est co-éditrice du livre « This Is My Homeland », qui retrace les expériences des membres de la Première nation de Serpent River et l'impact qu’a eu l'extraction de l'uranium à Elliot Lake sur leur vie. Lorraine a contribué à la rédaction d'un certain nombre de déclarations internationales, y compris la Déclaration des peuples autochtones sur les forêts, qui a été soumise au Congrès forestier mondial en 2003. Elle a reçu le Prix Rosalie Bertell pour son service exceptionnel dans le domaine de la santé environnementale par l'Institut International de préoccupations pour la santé publique. À l’instant elle est porte-parole des affaires autochtones dans le cabinet de « Green Party Shadow ». Elle partage son temps entre son engagement politique, la consultation, et son travail dans son entreprise familiale.
     
Cheryl Recollet Mining Panel 2017   Cheryl Recollet est membre et directrice du développement durable de la Première nation Wahnapitae. Elle est le point de contact clé pour les stratégies de consultation et de négociation avec le gouvernement et l'industrie. Cheryl coordonne également le groupe des services techniques et environnementaux de Taighwenini, une équipe qui offre des services environnementaux aux partenaires industriels de la Première nation Wahnapitae. Cheryl est titulaire d'une maîtrise en évaluation environnementale de l'Université McGill, d'un certificat exécutif en résolution de conflits, d'un baccalauréat spécialisé en géographie et en anthropologie (Université Laurentienne), d'un certificat en géographie appliquée (Université Laurentienne), et d'un diplôme en Gestion de terres autochtones (Collège Cambrian).
     
Ugo LaPointe Mining Panel 2017   Ugo LaPointe est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en génie géologique (Université Queen's), et possède plus de vingt ans d'expérience diversifiée dans le secteur minier québécois et canadien. Il est coordonnateur du programme canadien de MiningWatch Canada, organisme à but non lucratif qui vise à mieux protéger la santé des gens, ainsi que celle des écosystèmes touchés par l'exploitation minière au Canada et à l’internationale. Ugo est également cofondateur et co-porte-parole de la coalition pour que le Québec ait meilleure mine!, un organisme sans but lucratif fondé en 2008 pour promouvoir de meilleures pratiques sociales, environnementales et économiques dans l'industrie. Originaire de la région minière de l'Abitibi au Québec, Ugo a publié de nombreux articles, et a souvent présenté lors de conférences, auprès de comités gouvernementaux, et dans les médias sur des questions liées au développement minéral. A l’heure actuelle, Ugo est un représentant des ONG dans les Comités consultatifs des ministres des mines de l'Ontario et du Québec, ainsi qu’auprès des deux comités directeurs fédéraux de l'Initiative nationale pour les mines orphelines / abandonnées (INMOA) et du NEDEM (Programme de neutralisation des eaux de drainage dans l’environnement minier). Avant de se joindre à MiningWatch, Ugo a travaillé comme consultant pour des ONG, des agences gouvernementales, des centres de recherche, des communautés, des organisations autochtones et des entreprises d'investissement éthiques.
     
Dana Sasarean Mining Panel 2017   Dana Sasarean est analyste principale chez Sustainalytics INnc. à Toronto, une firme mondiale de recherche en investissement responsable spécialisé dans les données et analyses environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Avec plus de dix ans dans le domaine de la recherche ESG, elle s'est spécialisée dans les industries extractives, acquérant des connaissances approfondies dans les secteurs minier, pétrolier, et gazier. Bien que Dana s’est retrouvée initialement à Innovest, grâce à une série de fusions et d'acquisitions, elle a également travaillé pour RiskMetrics et MSCI. Dana a couvert certaines des plus grandes sociétés minières et d'O&G au monde, et a développé l'expertise dans un certain nombre de questions ESG connexes y compris la santé et la sécurité, la gestion environnementale, l'énergie et le changement climatique, l'eau et la communauté locale. Dana est titulaire d'un baccalauréat en finance et en banque (West University, Roumanie), et d'une maîtrise en études environnementales (Université York).

Cliquez ici pour lire l'article de Angela Gemmill (Sudbury Star).
A- A A+