Encore plusieurs prix et reconnaissances cette année

Malgré l’annulation de sa Cérémonie d’honneurs annuelle, qui devait avoir lieu le jeudi 26 mars 2020, l’Université de Sudbury reconnaît toujours le leadership exceptionnel, le dévouement et le succès de plusieurs.  

L’Université de Sudbury encourage ses étudiantes et étudiants à découvrir leur plein potentiel et devenir des citoyennes et citoyens engagés. Cette année, nous félicitons les bénéficiaires suivants :

Prix du Sénat:

Teilhard de Chardin in Religious Studies: Julie Langlois

Teilhard de Chardin en Sciences religieuses: Mikela Lemieux 

Vladimir Berens Award in Philosophy: Evan Elliot

Vladimir-Berens en Philosophie: Inès Bagaoui-Fradette

Stella Kinoshameg Award in Indigenous Studies: Nina Trudeau

Prix de leadership:

Community Volunteer / Engagement communautaire: Sean Patterson

Heart of UofS / Coeur de l'UdeS: Mohammed El Mendri

Red Pianosi / « Red » Pianosi:  Astrid Fournier

Sword of Loyola / Épée de Loyola (plus haute distinction): Sierra Peskett

Nous soulignons tout particulièrement Sierra Peskett, une étudiante très impliquée qui reçoit cette année le prix de l’Épée de Loyola, le prix le plus prestigieux que nous offrons.

Aussi reconnus sont les étudiants sélectionnés pour la deuxième édition du Programme de Leadership Normand Forest : Aryan Puri, Isabelle Minor et Mikela Lemieux. Ce groupe d’étudiants de premier cycle assumera un rôle de leadership et aidera à façonner l’expérience étudiante à l’Université de Sudbury. Ces étudiants se rencontrent périodiquement pour discuter de la programmation et des activités, contribuent à la gouvernance, et participent à de la formation en développement professionnel et en leadership ainsi qu’à des occasions de réseautage. Ils reçoivent aussi une bourse associée pour aider à financer leurs études.

Nous félicitons aussi Hailey Sutherland, la bénéficiaire du Rotary Indigenous Scholarship Fund, une bourse significative et continue qui lui fournira avec 5 000 $ par année, jusqu’à l’obtention de son diplôme.

Finalement, nous félicitions Nelson D. Lindstone, le lauréat du concours de publication  Le « moi » autochtone. Ce concours, créé en 2018, demande aux jeunes autochtones de la 7e à la 12e année de soumettre une composition littéraire sur le thème « Que signifie être autochtone pour moi? ». Toutes les soumissions sont ensuite évaluées en fonction de leur engagement, caractère, perspicacité et créativité. La personne avec le plus de points a été choisie comme le meilleur écrivain cette année. L’Université est fière d’offrir cette occasion permettant aux jeunes autochtones de partager leurs différentes histoires, perspectives et voix, et de célébrer leur fierté culturelle.

Les circonstances inhabituelles de cette année n’affectent pas notre niveau de fierté envers ces étudiants motivés qui démontrent de fortes compétences en leadership, et non seulement au niveau académique. Félicitations à tous et toutes!

A- A A+